top of page

Nîmes : 3 restaurants pour un repas en amoureux

Dernière mise à jour : 1 juil.

Vous cherchez un restaurant en amoureux à Nîmes ? Sant-valentin, anniversaire ou juste parce qu'on en a envie, ces restaurants sont idéals pour un moment à deux.


 

Gamel


Le dessert Chocolat de Menna
  • En deux mots: Poètique et gourmand

  • Prix: 36 euros entrée plat dessert


Il y a comme une douce poésie qui se dégage du lieu. On est tenté de parler des plats réconfortants, on pense au risotto de tapioca qui accompagnait la daurade ou cette épaule d'agneau confite aux différentes textures , mais on a aussi envie de parler de la douce ambiance de ce restaurant bistronomique.


Les propositions culinaires y sont délicates et justes, le service discret mais précis. On passe un très bon moment chez Gamel et on est sûr qu'on y reviendra pour une occasion à deux.


Le plus c'est la carte qui change et qui s'adapte à la saison principalement composée par les vins du coin





 

Menna,


Menna Nîmes - Dessert chocolat pistach
Le dessert Chocolat Pistache de Menna
  • En deux mots: Subtilité et créativité

  • Prix: 70 euros pour le menu découverte


Ce restaurant vient d'être honoré d'un article dans le New York Times. Rien que ça.

Une récompense parmi d'autres pour cette table gastronomique de Nîmes.


Le ligne ici semble tenue entre les éléments de l'assiette. Finesse et élégance sont des maitres mots pour honorer les produits de saison. La prouesse ici c'est la subtilité avec la quelle est proposé les produits de notre région.



Comme toute table gastronomique de petits plats qui ont tout de grands s'enchainent pour raconter l'histoire d'un repas très précis.





Menna est un restaurant familial et malgré la cuisine qui se veut gastronomique, l'atmosphère n'est pas guindée. Pas de chichis dans les assiettes, et service décontracté.





 

L'impé, le bistrot de l'Impérator


Chou-fleur brioché
Le chou-fleur brioché
  • En deux mots: Gourmandise et créativité

  • Prix: 70 euros pour le menu découverte



Il y a quelque chose de l'enfance dans la cuisine de Pierre Gagnaire. Le chou-fleur emprisonné dans sa brioche revenu dans le beurre c'est ce légume que les enfants ne veulent pas manger et qu'on essaye d'enfouir dans la gourmandise.


Et elle est partout dans les assiettes ! Dans la purée follement réconfortante, dans les olives et dans ces madeleines qui termine notre repas comme le point final d'un conte pour enfant.


Le très chic Impérator pose un décor arts déco provençal qui force l'admiration tant ces deux univers pourraient paraitre inconciliables.






Puisqu'on est là pour profiter à deux, on commencera par une halte auprès du bar très chic pour un verre de vin ou un délicieux cocktail.


Si le restaurant vous a plu et que vous en voulez encore, vous pouvez ensuite tester Duende, le restaurant gastronomique de l'impérator. Le budget est nettement plus élevé. Nous n'avons pas encore testé pour vous dire si ça vaut le coup. on vous tient au courant.


56 vues0 commentaire

Comments


bottom of page